Présentation

Association BRISE GLACE

// Conçue pour durer //
// Ateliers de création et de production artistique //
1995 – 2016

L’association Brise Glace est un collectif artistique pluri-disciplinaire.

Elle a pour but de promouvoir et faciliter la production artistique, individuelle ou de groupe, ainsi que sa diffusion.

Elle offre également aux résidents, permanents ou temporaires,  les moyens de favoriser les interactions entre artistes issus de domaines divers tels que la photographie, le collage, la musique, la peinture, la vidéo, …

Historique

1995 – Face à une pénurie d’ateliers dans la ville de Grenoble et une précarité grandissante des conditions de vie des artistes, l’urgence était et demeure toujours d’inventer des solutions concrètes. Réunis par la nécessité d’obtenir des lieux de production (ateliers de création), un groupe d’artistes investit la Friche Bouchayer Viallet et en particulier le 24 rue Ampère et fonde ainsi l’association BRISE GLACE. Durant 18 ans, l’association a offert des moyens de production à plus de 400 artistes permanents ou temporaires, locaux et internationaux. Cet accueil a pu se faire par des moyens économiques modérés et un engagement bénévole des artistes au quotidien.

2001 –  La ville de Grenoble rachète le bâtiment.

le-batiment-doit-accueillir-un-projet-central-dont-le-rayonnement-pourra-depasser-les-frontieres-de-grenoble-(helene-vincent)

2005 – Dans le cadre de la restructuration du Site Bouchayer Viallet, le Département des Affaires Culturelles s’engage dans le conventionnement du projet Brise Glace. De ce fait, La D.A.C. obtient le bâtiment du 24, rue Ampère. L’association Brise Glace, en partenariat avec le Bureau d’étude d’architecture La Dissection, programme et budgétise la mise aux normes du bâtiment, indispensable à la convention. Malgré la possibilité d’une mise aux normes assurée et financée par l’association, la mairie de Grenoble souhaite recouvrir le financement et la maîtrise d’œuvre.

2008  – La Mairie de Grenoble propose un premier relogement à l’association rue de Vizille et au 54, route de Lyon.

BG garage peugeot facade

2009-2011 – Selon les termes de la convention de relogement, seuls les artistes membres signataires sont autorisés à la résidence. Le projet brise glace est temporairement gelé.

2012-2014 – Le 54 route de Lyon étant situé sur le site de l’esplanade, il fait l’objet d’une restructuration urbanistique, la ville de Grenoble propose un relogement.

2014 – L’association Brise Glace repère des locaux vides et désaffectés plus adaptées aux pratiques de création que les locaux proposés par la ville. L’espace Jacquard est mis à disposition en échange d’une participation locative et le maintien d’une convention interdisant l’accueil en résidence d’artistes plus de trois mois.

Les objectifs

Quels sont les outils nécessaires au développement des pratiques artistiques contemporaines et professionnalisantes ?

  • L’association soutient des projets artistiques en complémentarité des lieux institutionnels. Favorisant les pratiques et les recherches qui n’ont pas toujours le soutien immédiat des institutions, nous mettons à disposition des outils / ateliers de production qui répondent aux besoins concrets des artistes en phase de création et de fabrication.
  • Les ateliers groupés permettent l’émergence d’une multitude de formes artistiques qui engagent des ouvertures, des échanges, des possibles imprévisibles et inattendus. Une dynamique partagée et incontournable à la recherche et à la création.
  • Aujourd’hui nous contribuons quotidiennement au développement et à la visibilité des pratiques artistiques contemporaines. Par l’outil BRISE GLACE de nombreux artistes trouvent les moyens de participer, à leur manière,­­­­ à la dynamique territoriale et citoyenne à travers leurs visibilité dans les réseaux artistiques identifiés et/ ou émergents.
  • C’est un lieu de fabrication d’œuvres exposées par la suite dans les circuits de diffusion.

Le projet

L’expérimentation, la recherche et la création.

Favoriser et développer la recherche et la création artistique à travers la mise à disposition d’espaces de travail et de lieux de productions des arts visuels et sonores.

L’adaptation et la réhabilitation des friches urbaines a généré des compétences et une dynamique porteuse d’émergences artistiques.
Depuis 1994, les membres de l’association ont créé les outils nécessaires au développement des pratiques artistiques.

Les enjeux

De la nécessité d’un engagement des pouvoirs locaux. Par le développement de chacune de nos pratiques artistiques en partenariat avec des institutions, nous participons à la dynamique territoriale :

  • Mise à disposition d’espace de travail à coûts modéré afin de permettre l’investissement économique dans les matériaux de production.
  • Gestion partagée des moyens de production.
  • Développement d’une activité de laboratoire : mise à disposition d’espace de travail et de temps de rencontre, de séminaires, de débats.
  • Pérennisation des pratiques de création contemporaine en les inscrivant dans un contexte professionnalisant.